Mesón de la dolores

L'HOSPEDERÍA

Bienvenus à Hospedería de la Dolores

Dans la localité zaragozana de Calatayud il y a une autre hôtellerie. Elle se trouve dans le palais du XVe siècle, le Marquis d’Ayerbe montrait dont le titularisation et qui s’est mis à se convertir par la suite en Mesón de la Dolores. Ce nom que l’hôtellerie conserve découle de Dolores Peinador Nervión des « La Dolores », née dans Calatayud en 1819, dont la vie infortunée répandu des pièces de théâtre comme « La Dolores » de Feliú, ou le conocidísimo pasodoble « Si tu vas à Calatayud …. », en contribuant à créer la légende de ce personnage.

L’édifice a été restauré en conservant les éléments décoratifs et architectoniques originaux, ainsi nous pouvons voir la cour corrala précieuse intérieure pavée, à laquelle montrent les balcons des trois étages dont l’édifice se compose. Dans la même cour on peut voir les restes d’un puits antique.

Cette hôtellerie dispose de 34 habilitations à chacune desquelles qu’il leur a été donné, le nom d’une localité de la contrée. Celles-ci sont décorées par le mobilier original qui aide à créer une jolie climat du XIX siècle, mais sans négliger l’actuelle commodité.

De plus cette hôtellerie moderne dispose d’un ample restaurant, un salon privé et dans les écuries antiques, la salle de dégustations, de magasin et de snack-bar. Dans la cave, qui conserve quelques arcs précieux gothiques, il y a une salle d’expositions et le Musée des Douleurs, dans lequel ont été compilés des objets et des outils relatifs aux métiers antiques en plus des photos antiques et l’audiovisuel de l’histoire de la ville.

El Mesón de la Dolores est actuellement l’étendard principal historique de la ville de Calatayud et l’une des hôtelleries avec plus une tradition de combien de possède l’Aragon.

L’édifice date du XVe siècle., en atteignant sa plus grande splendeur durant le XIXe siècle. quand par c’alors il s’a été posée. Aujourd’hui, le même édifice un hôtelier héberge un établissement splendide en maintenant intacts plusieurs des éléments décoratifs et architectoniques originaux, des sols et des murs aux poutres en bois, en perrons et la bonne partie du mobilier qui décore des couloirs, des salles et des habilitations. Tout il se trouve imprégné d’une tradition la plus pure architectonique aragonaise.

Mesón de la Dolores

De ses 34 habilitations, soulignent ses suites de deux étages qui semblent idéales pour des familles avec enfants et son restaurant, en même temps chaud et accueillant.

Comme coins spécialement destacables nous observons sur sa cour intérieure de l’hall, depuis laquelle peuvent être vus les balconadas de toutes les étages et de sa « Suite de la Dolores « , une suite fabuleuse que sans doute, passe une bonne partie du poids de la légende de ce personnage. La décoration rustique avec meubles de l’époque, transporte le voyageur jusqu’aux temps d’une auberge et posées.

Tout, absolument tout, dégage d’une tradition dans l’Auberge des Douleurs, en s’éveillant au voyageur où il se trouve.

L'ENVIRONNEMENT

Les alentours de Hospedería la Dolores

Calatayud est un territoire mudéjar. Mais il s’agit également d’une terre avec de spectaculaires paysages naturels, de magnifiques stations thermales et des vins harmonieux. Et tout cela dans un emplacement privilégié.

Les origines de Calatayud remontent à la fondation de la romaine Augusta Bilbilis, dont le site, situé à peine à quelques kilomètres du centre-ville, représente une visite d’intérêt en soi. La présence musulmane dans la ville a laissé en héritage d’excellentes œuvres d’art mudéjar. Nous parlons ici des Églises de San Andrés de los Francos et Nuestra Señora de la Peña, ainsi que des collégiales de Santa María et Santo Sepulcro.

Mise à part Calatayud, presque toutes les communes de cetterégion peuvent se vanter de leurs belles églises mudéjares. Les églises d’Ateca, de Tobed, d’aniñon ou de Torralba de Ribota, n’en représentent que quelques exemples.

Revenant à Calatayud, n’hésitez pas à parcourir les ruelles de l’ancien quartier juif, étroites et sinueuses, au sein desquelles vous expérimenterez un retour à l’époque médiévale. L’Église de San Juan el Real conserve des pendentifs peints par le propre Goya dans sa jeunesse.

À Nuévalos, nous trouvons la célèbre et toujours splendide Abbaye de Piedra, ancien monastère cistercien situé au sein d’un beau parc naturel, semé de cascades, de splendides chutes d’eau et de grottes.

À deux pas du monastère, vous pourrez vous détendre et vous laisser dorloter dans l’un des balnéaires d’eaux thermales situés dans les communes d’Alhama d’Aragón, Paracuellos de Jiloca et Jaraba. Vous y trouverez de modernes installations, idéales aussi bien pour votre santé que pour le repos. Situées dans des emplacements privilégiés, vous pourrez y pratiquer différentes activités, randonnées, promenades à vélo en pleine nature.

Hospedería de la Dolores entorno

Aux alentours de Jaraba, vous pourrez profiter des spectaculaires gorges et des défilés escarpés de la rivière Mesa, ainsi que des gorges du Jalón, en aval de Calatayud.

À environ trente minutes de Calatayud, vous pouvez visiter des endroits d’intérêt, tels que Daroca, Illueca ou Mesones d’Isuela.

La ville de Darocaest un musée vivant du Moyen Âge, époque de sa plus grande splendeur. À Illueca se dresse le grandiose Palais des Luna, où est né et grandit celui qui deviendrait Pape sous le nom de Benoît XIII, aussi connu sous le nom de Pape Luna. Cette commune, également célèbre pour la fabrication de chaussures, vous invite à réaliser des achats dans les nombreux magasins spécialisés dans le secteur.

Le château de Mesones d’Isuela est l’un des mieux conservés de toute l’Aragón. Construite au XIV et XVsiècles, cette splendide forteresse vous laissera bouche-bée face à ses robustes murs extérieurs.

Hospedería de la Dolores entorno balneario
CARTE

Aviso de cookies
Si continúa navegando consideramos que acepta el uso de cookies propias y de terceros. Más información sobre nuestra política de cookies.